VOTE | 172 fans

#107 : Le Mariage

Résumé : Claire et Jamie sont amenés à se marier ensemble. Mais lorsque leur relation émotionnelle et physique prend une nouvelle tournure, de plus profonds sentiments surgissent. Claire est finalement déchirée entre deux hommes de deux époques différentes.

Popularité


4.73 - 15 votes

Titre VO
The Wedding

Titre VF
Le Mariage

Première diffusion
20.09.2014

Première diffusion en France
03.04.2016

Vidéos

Résumer par Paste Magazine (VO)

Résumer par Paste Magazine (VO)

  

Photos promo

Jamie Fraser le jour du mariage (Sam Heughan)

Jamie Fraser le jour du mariage (Sam Heughan)

Les témoins du mariage de Claire & Jamie

Les témoins du mariage de Claire & Jamie

Murtagh MacKenzie (Duncan LaCroix)

Murtagh MacKenzie (Duncan LaCroix)

La nuit de noce de Claire & Jamie Fraser (Caitriona Balfe & Sam Heughan)

La nuit de noce de Claire & Jamie Fraser (Caitriona Balfe & Sam Heughan)

Jamie & Claire s'embrassent pour la première fois

Jamie & Claire s'embrassent pour la première fois

Jamie & Claire lors de leur mariage

Jamie & Claire lors de leur mariage

Le mariage de Claire & Jamie

Le mariage de Claire & Jamie

Le mariage de Claire & Jamie

Le mariage de Claire & Jamie

Claire & Franck Randall (Caitriona Balfe & Tobias Menzies)

Claire & Franck Randall (Caitriona Balfe & Tobias Menzies)

Claire & Jamie Fraser lors de la nuit de noce (Caitriona Balfe & Sam Heughan)

Claire & Jamie Fraser lors de la nuit de noce (Caitriona Balfe & Sam Heughan)

Claire Fraser perplexe (Caitriona Balfe)

Claire Fraser perplexe (Caitriona Balfe)

Diffusions

Logo de la chaîne Starz

Etats-Unis (inédit)
Samedi 20.09.2014 à 21:00
1.23m / 0.3% (18-49)

Plus de détails

Réalisateur : Anna Foerster
Scénariste : Anne Kenney

Voix de Claire :  Précédemment. 

Jamie : Il ne faut pas que vous ayez peur de moi, ni de quiconque ici tant que je serais avec vous.

Dougal : Je vous emmène avec moi, je crois qu'il serait bon que nous ayons avec nous une guérisseuse.

Jack Randall : Vous est-il arrivé de voir certains de vos compagnons écossais levés des fonds pour la cause jacobite ?

Claire : Capitaine, je refuse de me soumettre plus longtemps à cet interrogatoire (Randall frappe Claire) Hargh !!!

Randall : Vous n'avez aucun droit sur cette femme !

Dougal : Vous devez me laisser la reprendre sous ma protection.

Randall : Je regrette, j'ai d'autres questions à lui poser. Faites en sorte de la présenter demain à Fort William avant le coucher du soleil !

Dougal : Le seul moyen de refuser en toute l'égalité de vous livrer à Randall, c'est de transformer l'anglaise que vous êtes actuellement en écossaise.

Claire : Dougal voudrait qu'on se marie.

Jamie : Je sais. 

Claire : Ça ne vous ennuie pas que je ne sois plus vierge ?

Jamie : Non, tant que ça ne vous ennuie pas que je sois puceau.

Générique

Avant la seconde guerre mondiale, Claire er Frank marchent dans la rue en se tenant par la main.

Frank : Tu es prête ?

Claire : Prête à quoi ?

Ils sont devant un bâtiment ou un couple de jeunes mariés se font photographiés.

Claire : Maintenant ?

Frank : Maintenant, oui.

Claire : Mais enfin est-ce que tu as pensé à tes parents, tu sais bien qu'ils nous attendent au restaurant.

Frank : Ils attendront un peu plus.

Claire : Frank, ils ne me connaissent même pas.

Frank : Et alors, ils ne recontreront pas Claire Beauchamp, j'aurais l'infini plaisir de vous présenter Madame Frank Randall.

Claire : Tu es complètemement dingue, est-ce que tu es bien sûr que tu ne préférerait pas un grand mariage à l'église ?

Frank : Non ce n'est pas ce que je veux.

Claire : Peut-être que ta famille préférerait...

Frank : Ma chérie la seule famille qui compte, c'est toi et aussi la petite famille qu toi et moi nous allons construire. Claire est-ce que tu veux m'épouser ?

Claire : Bien-sûr oui.

Ils s'embrassent.

Homme : Vous pouvez embrasser la mariée.

Nous sommes en 1743. Claire et Jamie sont en train de s'embrasser des gens autour montre leur enthousiasme et applaudissent.

Voix de Claire : Au bout d'un moment on oublie sa vie, la vie qu'on avait avant, les choses que l'on chérissaient et qui comptaient le plus pour nous, sont comme des perles sur un fil, si on coupe le noeud elles se répandent au sol. Elles roulent dans des coins sombres et ne sont jamais retrouvés, alors on va de l'avant et on finit par oublier à quoi ces perles ressemblaient ou du moins on essaie. 

Claire est assise face à un miroir dans la chambre d'une auberge, Jamie rentre dans la pièce.

Claire : On dirait que la célébration du mariage bat son plein. J'imagine qu'ils ne sont pas près d'aller se coucher.

Jamie : C'est vrai, pas avant que notre mariage ne soit consommé.

Claire : Je remercie le ciel qu'ils ne veulent pas regarder.

Jamie : Il n'y aura que Rupert et Angus, je plaisante.

Claire : Arrête de jouer les Bob Hope.

Jamie : C'est quelqu'un de comique ?

Claire : Je l'ai toujours trouvé très drôle. Nous pourrions boire un verre

Jamie : Aye. Je bois à une femme pleine de grâce, qui a énormément de courage. Je bois à l'exceptionnelle beauté de cette jeune mariée. A mon épouse Claire Fraser !

Claire se ressert deux fois un verre.

Jamie : Ecoutes tu n'as absolument pas avoir peur de moi. Je n'ai pas l'intention de te prendre par la force.

Claire : Ça ne m'a jamais éffloré l'esprit. J'ai quelques questions.

Jamie : J'imagine oui, vu les circonstances. Qu'est-ce que tu veux savoir ?

Claire : Et bien, et puis zut, vaut mieux aller droit au but.

Jamie : Aye

Claire : Pourquoi as-tu accepté de m'épouser ? Enfin Dougal ne m'a pas laissé le choix mais toi.

Jamie : Et bien figure toi que je n'avais non plus trop le choix.

Flashback d'avant le mariage.

Ned : Il nous reste très peu de temps, le capitaine attend que Madame Beauchamp lui soit livré et ce dès demain et une fosi qu'elle sera entre ses mains il n'y aura plus rien à faire il sera trop tard. Nous serons pieds et poings liés. Il n'y a que les textes de lois qui permettent à Claire d'être hors de porté de Randall alors si nous voulons que ça marche nous devons suivre ces textes à la lettre. La mariage devra être consommé immédiatement et les témoins devront jurés qu'ils étaient sur place à défaut d'être dans la chambre nuptiale.

Jamie : Est-ce que vous en avez parlé à Claire ?

Dougal : Elle n'a pas voit au chapitre.

Murtaugh : Je croyais que tu étais contre le viol Dougal.

Dougal : Il ne s'agit pas de viol mais de persuasion.  Claire est une femme intelligente elle comprendra que c'est dans son intérêt, mais il ne doit y avoir aucun arrangement secret entre vous deux. Tu ne viendras pas dire que vous l'avez fait, alors que c'est faux. Je trouve qu'il y a pire dans la vie de prendre à pleine main cette belle paire de nichon et d'enfoncer ta queue à l'intérieur...

Jamie : Bon ça suffit ! Si jamais Claire devient mon épouse tu seras gentil de ne plus parler d'elle comme d'un e vulgaire putain !

Dougal : Attends ! Attends ! Comment ça si jamais ! Il n'y a pas de si jamais qui tienne, Randall lui a donné plusieurs coups, elle a été forte et n'a pas bronché je n'aurais jamais cru qu'une femme puisse être aussi robuste, mais tu connais Randall, tu sais très bien de quoi il est capable. A ton avis qu'arrivera t-il à Claire si elle tombe à nouveau entre ses mains ?

Retour dans la chambre.

Claire : Alors si tu m'as épousé c'est pour me protéger.

Jamie : Aye, c'est tout à fait ça. Tu disposes de mon nom, de mon clan, de ma famille, et si c'est necessaire, tu disposes également de la protection de mon corps.

Ils sont sur le point de s'embrasser...

Claire : Parles-moi de ta famille ?

Jamie : A combien de génération dois-je remonter ?

Claire : Parles-moi de tes parents ça ira.

Jamie : Aye, mon père était, c'était un Fraser, ça  va de soi, et c'était ... le demi frère du maitre actuel... Collum et Dougal sont frères, ma mère s'éppellait Ellen Mackenzie c'était la soeur aînée de Collum et de Dougal. Collum voulait que ma mère épouse Malcolm Graham. Ma tante Janet est morte, tout comme ma mère, mais ma tante Jocasta et mon pére étaient toujours présents quand j'étais petit, je leur en étais toujours reconnaissant...

Voix de Claire : Il s'agissait d'une diversion à n'en point douter, mais elle était la bienvenue pour chacun d'entre nous, après qu'il m'eut raconté l'histoire de sa famille. Je lui rendis l'appareil.

Claire : Ma famille à moi est différente...

Voix de Claire : Nous passâmes les quelques heures suivantes à boire et à discuter, nous fûmes l'un et l'autre connaissance avec notre conjoint pour la première fois.

Jamie : C'était la première soirée avec cette fille, tout le monde attendait pour savoir quelle décision elle allait prendre, personne ne sû exactement ce qui c'était passé...

Voix de Claire : Il était charmant, c'était un conteur né, comme nombre d'écossais.

Jamie : ...comme un enfant et du coup il est repartit chez lui...

Voix de Claire : Alors que les heures s'égrainaient j'ai commencé à me détendre et je finis même par m'amuser.

Claire : Et ensuite qu'a fait ta mère ?

Jamie : Avec mon père ils se sont échappés du château au nez et à la barbe de 300 hommes du clan. Mon père adoré racontait cette histoire.

Angus et Rupert entrent en trombe dans la chambre.

Rupert : Je t'ai dit de rester tranquille andouille !

Angus : Tu croyais que j'allais rester derrière la porte en attendant qu'ils ouvrent  ? Comme si nous venions simplement prendre une tasse de thé.

Jamie : Qu'est ce que vous faites ici ?

Rupert : C'est Dougal qui nous envoit pour voir si vous avez...enfin tu vois.

Angus : Ils sont encore tout habillés ; alors c'est qui l'andouille ?

Jamie : Allez, vous-en  !

Rupert : On peut le faire aussi tout habillé.

Angus : Ça je le sais mais pas pendant la nuit de noce.

Jamie : Sors !

Angus : Je voulais simplement jeté un petit coup d'oeil sur sa paire de ....

Claire : Ils sont de ta famille eux aussi ?

Jamie : Uniquement Rupert, c'est un cousin éloigné.

Claire : Il se fait tard, peut-être devrions nous, nous coucher ?

Jamie : Comment ça ? Tu veux dire pour dormir ?

Claire : Et bien !

Jamie : De toute manière, tu ne compte pas te coucher avec ton corset, alors laisses-moi t'aider, t'aider à le délacer.

Claire : Il faut commencer par les jupons.

Jamie : Aye.

Claire : C'est mon tour.

Ils s'embrassent.

Claire : Où est-ce que tu as appris à embrasser de la sorte ?

Jamie : J'ai dit que j'étais puceau, pas moine. Si j'ai besoin que tu me guides je te le dirais.

Ils font l'amour.

Claire : Jamie, tu m'écrases... Alors est-ce que c'était tel que tu l'imaginais ? 

Jamie : Oui presque, je croyais...Non je ne dirais rien.

Claire : Quoi ? Dis moi !

Jamie : Tu vas te moquer de moi. 

Claire : Je te promets que non, je ne rirais pas.

Jamie : Je ne savais pas que ça se faisait face à face, je croyais qu'on faisait ça par derrière comme les chevaux. Mais non.

Claire : Je suis désolée, je sais, je sais j'avais promis que je ne rirais pas.

Jamie : Puis-je te demander quelque chose ?

Claire : Oui bien-sûr.

Jamie : Tu as aimé ?

Claire ne répond pas et a l'air gêné.

Jamie : Alors Murtaugh avait bel et bien raison.

Claire : Murtaugh ?

Jamie : En général les femmes ne sont pas portées sur la chose. Enfin c'est ce qu'il dit et Rupert aussi et Ned. Ils m'ont littéralement assailli de conseils sur le sujet hier soir.

Claire : Je dois avouer que j'ai aimé.

Voix de Claire : Et voilà non seulement j'étais bigame et adultère mais en pius j'y avais pris du plaisir. Je vais chercher à manger !

Jamie : Claire ! Attends ! Non Attends !

Elle sort de la chambre suivit par Jamie. 

Rupert : Et dis donc ma belle si vous pouvez encore marcher, ça veut dire que Jamie n'a pas bien fait son travail.

Angus : Et Jamie si elle t'a déjà usé, ne t'inquiètes pas je vais me faire un plaisir de prendre ta place.

Jamie : Allez-vous faire voir et laissez-nous tranquille. Il vaut mieux que tu retournes à l'intérieur tant qu'ils ne seront pas assez amusés ils resteront.

Jamie descend rejoindre les autres.

Rupert : Alors Jamie, comment s'est passé ta première fois ? Est-ce que tu as saigné ?

Jamie : Non, mais si tu ne la fermes pas, c'est toi qui vas saigner.

Angus : Et pendant que tu te goinffres ici peut être que je pourrais monter et allais me goiffrer moi aussi.

Jamie : Alors peut-être que tu vas me manger mon poing. Bon aller les gars vous pouvez partir, vous êtes assez bourré comme ça.

Rupert : Claire peut en dire autant.

Jamie : Tu devrais peut-être acheter une nuit de noce comme l'a fait Ned.

Femme en posant quelque chose sur l'assiette que Jamie a préparé : Tenez !

Dougal : Tu ne crois pas que tu pourrais me remercier, de t'avoir trouvé quelque chose de xmieux à enfiler que les pouliches de l'écurie.

Jamie : Merci, vraiment.

Dougal : Viens t'asseoir une petite minute, ne montres pas que tu es pressé de retourner au près de ta, ton épouse.

Dans la chambre

Claire : A-t-il vraiment dit ça ?

Jamie : Il a dit qu'il ne faut pas montrer à une femme  que tu as envie de lui faire plaisir. Ça lui donne un sentiment de pouvoir.

Claire : Et qu'est-ce que tu as répondu à ça ? 

Jamie : J'ai dit que j'étais complétement sous ton poouvoir et que ça me comblait de joie.

Claire : Dis-moi est-ce qu'il reste du whisky ?

Jamie : Toujours. 

Claire  : Merci.

Il lui caresse les cheveux derrière la tête mais Claire se dérobe.

Claire : Pardon.

Jamie parle gaélique.

Claire : Qu'est ce que ça signifie ?

Jamie : Ma jeune femme brune.

Claire : J'ai toujours trouvé que le brun était une couleur terne.

Jamie : Non, non ce n'est pas du tout une couleur terne, il ressemble à de l'eau qui tourbillonne entre les rochers dans un ruisseau. Foncé et ondulé par endroit avec des reflets chatains là, où le soleil les effleurt.

Claire : Je vois que tu as un nouveau kilt pour l'occasion.

Jamie : Aye les couleurs des  Frasers.

Claire : Où est-ce que tu l'as eu ?

Flash-back avant le mariage Jamie découvre le kilt, Murtaugh est à côté de lui. 

Jamie : Ah, est-ce qu'il t'a coûté cher ?

Murtaugh : Ça m'a rien coûté, à part du temps et des bavardages. Ces vêtements appartenaient au mari d'une veuve Fraser qui vit à quelques kilomètres d'ici, il est mort il y a dix ans. Je parie que c'est elle qui a tué ce pauvre bougre avec ses bavardages. Elle souhaite les récupérer demain soir.

Jamie : Pourquoi ?

Murtaugh : Je n'ai pas demandé. J'ai d'ailleurs bien faillit pas pouvoir te les apporter ces affaires, le village grouille de tuniques rouges.

Jamie : Je sais bien oui sinon je serais en propre personne chercher mes vêtements de mariage.

Murtaugh : A ton avis qu'est-ce qui va se passser lorsque tu paradras avec tes cheveux roux et ta grande taille, tout en aborant les couleurs des Frasers ? Tu ferais aussi bien de te peindre une cible dans le dos.

Jamie : Je n'ai pas l'intention de me marier plusieurs fois Murtaugh, alors je veux faire ça de telle façon que ma mère serait fier de moi.

Murtaugh dit quelque chose en gaélique.

Jamie : Que penses-tu d'elle ? De Mrs Beauchamp ?

Murtaugh : Elle fera l'affaire.

Jamie : Tu crois que ma mère approuverait ce mariage ?

Murtaugh : Tu me prends pour un bohémien, hein ? Tu crois que je communique avec les esprits. Est-ce que tu as toujours ta broche ?

Jamie sort sa broche et la passe à Murtaug. 

Murtaugh : Ta mère avait le plus doux des sourires, elle avait le don de mettre du baume au coeur, tu sais. Le sourire de Claire est tout aussi doux, tiens.

Dans la chambre nuptiale :

Claire : Murtaugh a dit ça ? Je ne l'aurais jamais imaginé de dire quelque chose d'aussi romantique.

Jamie : Vois-tu comme le dit le proverbe, l'habit ne fait pas le moine.

Claire : C'est un Fraser ou un Mackenzie ?

Jamie : Murtaugh Fitzgibbons Fraser.

Claire : Je suis étonnée, Dougal attendait qu'il aille chercher ton kilt. Parce qu'il était vraiment pressé.

Jamie : Effectivement. Mais j'ai réussit à le ralentir.

Flash-back avant le mariage.

Jamie : Je suis d'accord

Dougal : Ah

Jamie : Mais à trois conditions. 

Dougal : Grand Dieu ! Ça serait plus facile si je vous tuais tous les deux.

Jamie  : Mais plus difficile à expliquer. Tout d'abord je veux que ça soit un mariage en bonne et dû forme, dans une église devant un prêtre.

Willie pousse un homme dans une vieille église, Dougal est présent.

Willie : Allez ! A dix heures et demi cette fripouille était toujours blottie sous ses couvertures. Mon Père nom d'un chien je vous ai déjà dit de tourner la tête quand vous éternuer.

Prêtre : Il n'y aurait pas de problème si vous m'aviez laissé dans mon lit.

Dougal : Nous n'avons besoin de vos services que pendant une heure, ensuite vous aurez tout le loisir de retourner vous coucher.

Willie : Il dit qu'il refuse de le faire.

Prêtre : Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit. J'ai dit que je ne pourrais célébrer de mariage avant que les bans n'aient été publiés.

Dougal : Cela prendrait trois semaines, nous n'avons pas trois jours.

Prêtre : Alors je ne célébrerais pas ce mariage.

Willie sort sa dague et le prêtre un couteau. 

 Prêtre : Moi aussi j'ai un couteau et je n'ai pas peur d'en faire usage.

Willie : Je pense que nous sommes deux fois plus nombreux que vous.

Prêtre : Aye, mais aucun de vous n'est prêtre. Si vous me

 

 

 

 

Kikavu ?

Au total, 90 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

Syom02 
03.02.2020 vers 18h

djnoe 
28.01.2020 vers 21h

bloom74 
13.11.2019 vers 15h

gohanvidel 
17.10.2019 vers 22h

cricri01 
16.08.2019 vers 21h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

[Jeu] Suite à l'écossaise
Aujourd'hui à 13:50

[Jeu] Photo du Mois
Aujourd'hui à 13:32

Saison 5
27.05.2020

Saison 4
18.05.2020

Saison 4
18.05.2020

Never My Love
14.05.2020

Journeycake
14.05.2020

Spoilers S6
14.05.2020

Fiche technique
14.05.2020

Dernières audiences
Logo de la chaîne Starz

510 : La miséricorde m'accompagnera (inédit)
Dimanche 26 avril à 20:00
0.85m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

509 : Monstres ou héros (inédit)
Dimanche 19 avril à 20:00
0.84m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

508 : Les derniers mots célèbres (inédit)
Dimanche 12 avril à 20:00
0.78m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

507 : La Ballade de Roger Mac (inédit)
Dimanche 29 mars à 20:00
0.81m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

506 : Je brille, mais ne brûle pas (inédit)
Dimanche 22 mars à 20:00
0.82m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

505 : Adoration Perpétuelle (inédit)
Dimanche 15 mars à 20:00
0.73m / 0.1% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Quelques informations sur la saison 6 !

Quelques informations sur la saison 6 !
Si nous savions depuis longtemps qu'une saison 6 avait été commandée pour la série, nous n'avions...

Diffusion US - 5.12

Diffusion US - 5.12
Starz continuait, ce dimanche 10 mai la diffusion de la saison 5 inédite ! A 20h était proposé...

Le quartier recrute !

Le quartier recrute !
Vous avez sûrement du le voir, le quartier à été repris. Afin de renforcer ses rangs, il est à la...

512 - Photos Promotionnelles

512 - Photos Promotionnelles
Dimanche 10 mai, Starz diffusera un nouvel épisode de la saison 5 ! La chaîne câblée vient de...

Nouveau Sondage!

Nouveau Sondage!
Le quartier vous propose un tout nouveau sondage. Le sondage vous demande: "On vous propose de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Steed91, Aujourd'hui à 07:51

Venez nombreux, pas besoin de connaître la série

ophjus, Aujourd'hui à 11:36

Dernière heures pour l'animation du quartier Pretty Little Liars ^^ !

lolhawaii, Aujourd'hui à 13:16

Nouveau sondage sur MacGyver : Des Awards arrivent sur le quartier dès le 19 juin, allez-vous y participer ?

lolhawaii, Aujourd'hui à 13:17

Venez faire un tour sur le quartier, avec EBishop, on vous attend ^^

mnoandco, Aujourd'hui à 17:21

Une bannière pour le quartier New Amsterdam est toujours en vote côté préférences. N'hésitez pas à donner votre avis . Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site