VOTE | 172 fans

#104 : Le Serment d'allégeance

Résumé : Alors que tout le château se prépare pour la cérémonie au cours de laquelle les hommes du clan feront leur serment d'allégence, Claire prépare son évasion. Mais après une dangereuse rencontre avec un Dougal ivre et une course inattendue avec Jamie, ses plans sont chamboulés.

Popularité


4.65 - 17 votes

Titre VO
The Gathering

Titre VF
Le Serment d'allégeance

Première diffusion
30.08.2014

Première diffusion en France
03.04.2016

Vidéos

Résumer par Paste Magazine (VO)

Résumer par Paste Magazine (VO)

  

Photos promo

Dougal McKenzie (Graham McTavish) à la chasse

Dougal McKenzie (Graham McTavish) à la chasse

Dougal McKenzie (Graham McTavish) à la chasse

Dougal McKenzie (Graham McTavish) à la chasse

Murtaugh (Duncan LaCroix)

Murtaugh (Duncan LaCroix)

Jamie Fraser (Sam Heughan)

Jamie Fraser (Sam Heughan)

Claire Randall (Caitriona Balfe)

Claire Randall (Caitriona Balfe)

Jamie Fraser (Sam Heughan joue avec des amis

Jamie Fraser (Sam Heughan joue avec des amis

Le clan de Castle Leoch

Le clan de Castle Leoch

Dougal McKenzie (Graham McTavish) promet allégeance à son frère Colum (Gary Lewis)

Dougal McKenzie (Graham McTavish) promet allégeance à son frère Colum (Gary Lewis)

Claire Randall (Caitriona Balfe) dans les bois

Claire Randall (Caitriona Balfe) dans les bois

Jamie Fraser (Sam Heughan)

Jamie Fraser (Sam Heughan)

Claire Randall (Caitriona Balfe)

Claire Randall (Caitriona Balfe)

Claire Randall (Caitriona Balfe)

Claire Randall (Caitriona Balfe)

Dougal McKenzie (Graham Mctavish) en compagnie de ses hommes

Dougal McKenzie (Graham Mctavish) en compagnie de ses hommes

Jamie Fraser (Sam Heughan) en ballade avec Claire Randall (Caitriona Balfe)

Jamie Fraser (Sam Heughan) en ballade avec Claire Randall (Caitriona Balfe)

Jamie Fraser (Sam Heughan) récite son serment d'allégeance

Jamie Fraser (Sam Heughan) récite son serment d'allégeance

Colum McKenzie (Gary Lewis) parle à son clan

Colum McKenzie (Gary Lewis) parle à son clan

Colum McKenzie (Gary Lewis) devant son clan

Colum McKenzie (Gary Lewis) devant son clan

Diffusions

Logo de la chaîne Starz

Etats-Unis (inédit)
Samedi 30.08.2014 à 21:00
0.84m / 0.2% (18-49)

Plus de détails

Réalisateur : Brian Kelly
Scénariste : Matthew B.Roberts

 

Voix de Claire : Précédemment. Nous étions en Écosse pour notre deuxième lune de miel. Je voulais que ce soit un rêve mais, je savais qu'il en était rien. Il semblerait que j'ai remonté le temps.

Dougal : Visiblement le chat sauvage que nous avons ramassé sur la route est en train de rentrer ses griffes.

Jamie : Colum s'enorgueillit de vous avoir faite guérisseuse chez les Mackenzie. Je doute fort qu'il ait envie de vous voir partir.

Dougal : J'ai envoyé Jamie à l'écurie aider le vieil Alec s'occuper des chevaux, vu la situation c'est encore là qu'il est le mieux. Je ne veux pas de lui dans les murs.

Murtagh : Ce qu'il faut à Jamie c'est une femme, pas une jeune fille et Laoghaire restera une jeune fille jusqu'à ses cinquante ans.

Geillis : Mrs Beauchamp était sur le point de me faire le récit de son enfance inhabituelle. Je suis sûre que c'est passionnant.

Claire : Ce sont les pierres qui l'ont fait revenir ?

Jamie : Aye, c'est comme ça que ça fonctionne.

Voix de Claire : Il fallait que je m'enfuis du château de Leoch et que je retourne vers les menhirs le plus rapidement possible, quitte à y laisser la vie.

 

Générique.

 

Claire s'amuse avec des enfants à l'orée de la forêt entourant le château.

 

Hamish : Ouais ! Super on va se régaler et manger comme des rois.

Claire : Mais ce n'est pas moi que vous allez manger.

Hamish : La bête est en train de filer !

 

Claire tombe.

 

Enfants : Ouais ! On l'a eu ! Ouais !

Angus : Quelque chose aurait-il attiré votre œil ?

Claire : Oui et je ne suis pas prête de l'oublier.

Hamish : Mrs Claire, vous avez perdu votre fichu et il y a le ruban qui était dans vos cheveux.

Claire : Effectivement. Et tu sais que je n'ai rien vu du tout tellement j'étais occupée à t'échapper.

Angus : Vous avez fini de faire mu-muse ça y est ?

Claire : Presque.

Rupert : Le maître n'a pas dit que vous pouviez passer toute la journée ici.

Enfants : Oh !

Claire : Qu'est-ce qui vous fait croire qu'on a fini, il nous reste encore beaucoup à explorer.

Hamish : Vous aviez raison, madame cette partie du bois est bien mieux que la cour ou que l'autre côté du château. Je pourrais faire le sanglier cette fois ?

Claire : Bien entendu, pourquoi pas ! Allez ! Woaa !

Rupert : Mrs Beauchamp, les festivités vont commencer sans nous et au dernier rassemblement je n'étais qu'un enfant.

Claire : Très bien, laissons dont ces messieurs, allaient profiter des festivités. Vous venez !

Hamish : On pourra rejouer, demain ?

Claire : Bien-sur.

Enfants : Ouais, ouais !

Claire : Alors, on y va.

 

Voix de Claire : Ce jeu de chasse au sanglier était plus qu'une plaisante diversion, elle me permettait de connaître le terrain autour du château sans éveiller les soupçons. Jusque là j'avais découvert au moins deux routes possibles pour m'échapper et laissé au passage de quoi repérer mon chemin vers la liberté.

Angus : Pas mal ?

Rupert : Je te crois. Je suis sûr que là d'où vous venez, vous n'avez jamais rien vu de pareil.

Claire : Non.

Voix de Claire : Les fêtes et célébrations pour la Victoire, à Londres et à Paris étaient certes nettement plus imposantes en taille que le Rassemblement du clan Mackenzie, mais l'atmosphère de celui-ci était différente, elle était emprunte d'une joie simple non entachée par le traumatisme de la guerre ou par l'épuisement au terme de celle-ci. Les Mackenzie étaient tout bonnement contents de se voir, malgré mon ardent désir de partir, j'étais remplie d'émotion à chaque fois que je traversais le campement et une petite partie de moi regrettait mon évasion imminente. J'avais tout mon itinéraire bien en tête, la nuit les deux fenêtres seraient éclairées par des torches, balises qui guideraient mais pas aux travers des postes des sentinelles. Il me restait toutefois à trouver un moyen de distraire mes ombres omniprésentes.

 

Claire : Messieurs, surtout ne la regardaient pas mais cette femme là-bas qui remue une cuillère elle a l'air de bien aimer l'un de vous. J'ai dit ne la regardaient pas !

Rupert : Ah ouais ! C'est une mangeuse de tarte celle-là ! En bien moi je sens que je vais filer un coup de moineau là dedans !

Angus : Hey pas si vite ! Pour le rassemblement on avait dit que c'était chacun pour soi.

Rupert : Ça se peut, aye, mais tu sais que les bonnes femmes je les aime bien enveloppées.

Angus : Comme tout le monde

Claire : Je peux peut-être vous aider. Je sais que je ne peux faire autrement que de vous entendre, mais j'aimerais ne pas avoir à subir encore une de vos stupides discussions. Alors si vous le voulez bien, on va tirer ça à la courte paille, d'accord.

Angus : T'es d'accord ?

Rupert : Aye.

Claire : Et maintenant, choisissez !

Angus : C'est toutes tes branlettes qui t-ont rendu la main si leste.

 

Claire montre que Rupert a tiré le bout le plus court.


Angus : Ah, Ah ! Je te garderais un petit morceau de tarte, d'accord.
Voix de Claire : Je devais à présent m'occuper des autres éléments de mon plan.

Claire : Il va me falloir un cheval pour la chasse de demain, le laird veut qu'une guérisseuse y soit au cas ou.

Rupert : Ah !

Claire : Vous venez ?

 

Rupert parle gaélique et suit Claire.

 

Voix de Claire : L'oncle Lamb m'avait apprit à monter lorsque nous vivions en Irlande, mais c'était il y a longtemps et il fallait que je choisisse un cheval doux et gentil.

 

Dans les écuries.

 

Alec : Mrs Beauchamp, nous n'avons pas besoin d'une guérisseuse ici.

Claire : On m'a dit que, qu'on aurait besoin de moi à la chasse, demain.

Alec : Alors il va falloir un cheval.

Claire : J'imagine que oui si je veux pouvoir suivre.

Alec : La plupart des bêtes sont déjà réservées.
Claire : Excusez-moi si je vous importune, peut-être Mr MacTavish pourra t-il m'aider ?

Alec : Il n'est pas là. Mieux vaut laisser Jamie à ses réflexions, aujourd'hui.

Claire : J'ignorais que je l'embêtais à ce point.

Alec : Je ne sais pas si vous l'embêtez ou non, c'est à lui d'en juger, ce que j'en dis c'est qu'il vaut mieux pour tous les intéressés que Jamie reste seul pendant le rassemblement. Voilà Sulfureuse, je pense qu'elle devrait vous convenir.

Claire : Sulfureuse ? C'est inquiétant comme nom.

Alec : Non. C'est comme si j'appelais un homme grand, Minus. Elle n'est pas rapide, mais elle est gentille et pleine d'endurance. En revanche si elle reste sans surveillance un moment elle rentrera à la maison dès qu'elle le pourra. Je vous laisse faire sa connaissance.

Voix de Claire : Avec moi, il n'y aurait pas de retour à la maison, en tout cas pas si j'avais mon mot à dire.

 

Dans l'infirmerie de Claire.

 

Geillis : J'ai le Porto que tu m'as demandé.

Claire : Grand dieu, Geillis !

Geillis : Mrs Fitz m'a dit que tu serais peut-être ici. J'espère que je ne te déranges pas, au moins ?

Claire : Non, bien sur que non, je, j'étais ailleurs. Merci bien, j'espère que tu as trouvé facilement.

Geillis : Très facilement, on en a beaucoup qui prennent la poussière. Tu sais que le Porto fait péter mon mari comme un bœuf. Claire attendrais-tu un bébé ?

Claire : Moi ? Et Pourquoi ?

Geillis: Tu as de grosses réserves de nourritures. Mangerais-tu pour deux ?

Claire : Tu crois cela uniquement parce que je préfère avoir des réserves que de faire des aller-retours entre ici et la cuisine.

Geillis : Peut-être est-ce pour cela que tu tiens tellement à aller en France ? Tu n'attendrais quand même pas un bâtard ?

Claire : Je t'assure Geillis que je n'ai jamais trompé mon époux.

Geillis : Ce n'est pas le tromper s'il est mort. L'est-il ?

Claire : Il n'est pas en vie.

Geillis : Donc il est mort, hein ?

Claire : C'est cela.

Geillis : Et vous n'avez jamais eu d'enfant ?

Claire : Non, nous n'en avons jamais eu. Nous avons essayé d'en avoir.

Geillis : Peut-être es-tu stérile.

Claire : Ça n'a plus d'importance.

Geillis : Je vois que tu as aussi du mal à dormir. De la racine de Valériane, j'ai moi aussi du mal à dormir, mais je n'écrase pas ma Valériane de cette façon. Je fais bouillir la plante entière.

Claire : Justement, je me demandais quel est le bon dosage. En prends-tu beaucoup ?

Geillis : Ce n'est pas moi qui en prend. J'en mets dans le thé du soir d'Arthur et je dors comme un nouveau-né. Cela dit prends garde tu en assez là pour plonger dans le sommeil toute une armée dans le sommeil jusqu'à la prochaine lune.

Claire : Merci beaucoup, désormais je la ferais bouillir.

Geillis : Quand je suis arrivée à Cranesmuir, tout ce que j'avais pour moi c'était mon bon sens et une assez bonne connaissance des plantes et de leurs bienfaits. J'ai trouvé un homme ayant une position honorable, une jolie maison, quelques économies. Je sais que c'est loin d'être un apollon, comme tu as pu le voir, mais ça ne me dérange pas vraiment. Je suis libre, libre de faire tout ce qui me plaît.

Claire : Tu sembles t'être bâtie une vie somme toute très confortable.

Geillis : Quelque fois on se retrouve dans la vie sur un voie qu'on avait pas prévu. Cela ne veux pas dire que cette voie ne conduit pas à un endroit magnifique.

Claire : J'adorais continuer à discuter, mais j'ai encore beaucoup à faire, avant d'être prête pour la chasse.

Geillis : Ah oui la chasse. C'est probablement à ça que tu te prépares. Bien sur. Dans les Highlands il n'est pas bon pour une femme d'être seule. Tu ferais bien ne pas l'oublier.

Claire : Je te vois plus tard à la cérémonie.

Geillis : Tu en es sûre ?

Claire : C'est promis.

Geillis : Attention ! Une promesse est chose sérieuse dans ce pays.

Claire : Dans le mien aussi.

 

Geillis s'en va.

 

Voix de Claire : Plus tard cette nuit, tous les hommes en âge de se battre du clan Mackenzie allaient se réunir dans la grande salle et prêter serment à Colum, personne ne surveillerait les écuries. J'étais presque prête.

 

Claire se déplace dans le château et de dirige vers la cuisine.

 

Voix de Claire : Cette nuit était la seule et unique occasion que j'aurais jamais de m'évader de Leoch et de retourner à Craigh Na Dun. Je savais comment je pourrais échapper à mes ombres,j'avais maintenant une monture et des provisions. Tout ce qui me manquait c'était une arme au cas où j'en aurais besoin.

Mrs Fitzgibbons : Claire ! Vous n'allez pas rester dans cette tenue à la cérémonie de ce soir ?

Claire : La cérémonie, heu, c'est que j'ai pensé qu'on ne voudrait pas d'une sassenach à une pareil fête.

Mrs Fitzgibbons : Ne soyez pas ridicule, vous êtes l'invitée personnelle de Colum, il faut que vous veniez.

Claire : Je n'ai pas la tenue qui convient.

Mrs Fitzgibbons : Ah ! Mais nous allons nous occuper de ça tout de suite.

Claire : Je ne veux surtout pas vous déranger.

Mrs Fitzgibbons : Mr Gorn, vous êtes là ?

 

Mrs Fitzgibbons et Claire arrive dans la grande salle.

 

Mrs Fitzgibbons : On ferait bien de se dépêcher, c'est le début de la cérémonie que je préfère. Comment vous me trouvez ?

Claire : Ravissante.

Voix de Claire : J'ai d'abord pensé que l'intervention de Mrs Fitz perturberait mes projets, puis j'ai compris qu'avec elle à mes côtés pour m'accompagner mes gardiens seraient moins vigilent, tandis que je me déplacerais à travers le château. J'avais besoin qu'ils se détendent qu'ils baissent la garde et qu'ils profitent de la fête si je voulais pouvoir détourner leurs attentions plus tard.

Femme : Glenna

Mrs Fitzgibbons : Iona

Iona : Je vois que vous avez briqué le château de fond en comble.

Mrs Fitzgibbons : Oh ! Vous avez remis votre jolie robe, celle que vous aviez au dernier Rassemblement. Murtagh.

 

Colum arrive dans la Grande Salle, Letitia dit quelque chose en gaélique. Colum dit une chose en gaélique, les personnes rassemblées répètent ses paroles. Colum parle en gaélique.

 

Murtagh : Le maître souhaite la bienvenue aux hommes à Leoch, il espère qu'ils n'ont pas rencontré de difficultés en venant.

 

Iona lui fait signe de faire silence. Murtagh continue tout de même.

 

Murtagh : Et il espère que les membres du clan n'auront jamais à brandir leurs épées, mais s'ils le devaient...il sait qu'il ne pourrait espérer meilleurs guerriers pour défendre l'honneur du clan que ceux qui sont là, aujourd'hui. Il serait bien sot celui qui défierait les Mackenzie qui soit armée ou non. Et il est fier d'être appelé leur Laird.

 

Colum a fini son discours, l'assemblée applaudit. Dougal s'avance et s'agenouille devant Colum.

 

Dougal : Je jure sur la croix de notre sauveur Jésus Christ et par le fer sacré que je tiens, de t'être fidèle et dévoué et m'engage à me montrer loyal envers le nom du clan Mackenzie. Si d'aventure je levais la main sur toi dans un esprit de rébellion, je demande que ce fer sacré me transperce le cœur.

 

D'autres hommes s'avancent pour prêter serment.

 

Angus : Je jure sur la croix de notre Seigneur Jésus Christ et par le fer sacré que je tiens de vous être fidèle et dévoué et m'engage à me montrer loyal...

Claire : Ce tous les mêmes serments ?

Murtagh : Ouais !

Angus : … Si d'aventure je levais la main sur vous dans un esprit de rébellion....

Claire : Dans ce cas je ne vais pas vous empester.

 

Claire quitte Murtagh et Mrs Fitzgibbons.

 

Angus : Je demande que ce fer sacré me transperce le cœur.

 

Un autre homme est en train de prêter serment.

 

Claire : Félicitations, passionnante cérémonie, mais j'en ai assez vu. On y va ?

Angus : Quoi maintenant ? Oh ! On va où comme ça ?

Claire : A l'infirmerie, il faut que je prépare tout pour la chasse de demain.

Angus : Vous êtes bien dévouée tout d'un coup. Je sais pas comment ça se passe les fêtes dans l'Oxfordshire où là d'où vous prétendez venir, mais je ne veux pas rater le Rassemblement, surtout si c'est pour attendre dans votre trou !

Claire : Comme vous voudrez, moi j'y vais.

Angus : Les ordres de Dougal sont formels, on doit rester avec vous, Madame! Pourriez-vous au moins rester jusqu'à ce que je me trouve une belle fille pour la soirée.

 

Claire sort une bouteille.

 

Claire : Bien ! Puisqu'il le faut autant que je m'y mette aussi.

 

Claire boit une gorgée.

 

Angus : Ah ! Ah ! Alors ça c'est bien plus dans l'esprit de la maison.

 

Claire tend la bouteille à Angus qui boit et Claire recrache par terre.

 

Angus : Oh ! C'est pas du vin du Rhin ?

Claire : C'est du Porto, un vin très cher.

Angus : Porto ! C'est un vin très fort.

Claire : Très oui.

Angus : Ça monte quand même un peu à la tête.
Claire : C'est un sédatif.

Angus : C'est de l'espagnol ?

Claire : Mais, allez-y je ne vous retiens pas, il y a une petite chanceuse qui vous attend là-bas. Gardez le vin, partagez-le avec vos amis.

Angus : Chut

 

Il boit une autre gorgée et s'approche d'une fille.

 

Voix de Claire : Plus il y aurait de membres inconscients ce-soir et mieux ça serait.

 

Angus met une fessé à la fille.

 

Fille : Ouh ! Espèce de vaurien, je vous interdit de me toucher.

 

Claire s'en va et part chercher à l'infirmerie ses affaires et repart.


Claire : Oh ! Laoghaire. Je ne m'attendais pas à te voir.

Laoghaire : Je suis désolée, Mrs Beauchamp.

Claire : Non Claire.
Laoghaire : Aye , Claire.
Claire : Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ?

Laoghaire : Euh, aye. Est-ce que je peux vous demander un petit service ?

Claire : Tu n'es pas blessée au moins ?

Laoghaire : Non. Non tout va bien. En faite je me demandais si vous auriez une potion, une potion qui pourrait attirer le cœur d'un garçon vers une fille.

Claire : Je ne suis pas sûre de savoir ce que tu veux dire ?

Laoghaire : Si, vous savez un potion ou peut-être une sorte d'infusion qui pourrait amener un garçon à …

Claire : Une potion d'amour ?

Laoghaire : Oh je ne voulais pas vous offenser, Madame. C'est juste que je me suis dit que aviez guéri tellement de gens et que vous connaissiez, tellement de remèdes que vous en aviez peut-être un qui pourrait aider, une fille à attirer l'attention d'un garçon.

Claire : Mr McTavish ? Je n'ai pas eu l'impression que vous aviez besoin d'aide la dernière fois que je vous ai vu tous les deux.

Laoghaire : Non pas pour ça, ce que je voudrais c'est qu'il tombe amoureux.
Claire : Attends-moi là !

Voix de Claire : Du crottin de cheval séché, inoffensif, quoi qu'un peu âcre ? Jamie ne verrait pas la différence. C'était idéal !

Claire : Tiens, saupoudre le contenu de ce flacon sur son seuil, tiens toi en face de sa porte après quoi claque trois fois des talons et dit à voix haute, il n'y a pas mieux que l'amour, il n'y a pas mieux que l'amour.

Laoghaire : Merci à vous, Claire.

Claire : Bonne chance.

 

Claire repart de l'infirmerie.

 

Voix de Claire : Passer devant la réserve à droite, éviter la cuisine, traverser l'aile est, puis se diriger vers l'escalier nord.

 

Claire tombe sur un homme en train d'uriner. Elle repart, mais elle est encerclée par trois hommes. Ils parlent en gaélique et la brutalisent. Dougal vient à sa rescousse.

 

Claire : Je vous remercie, j'y vais je ne devrais pas être là.

 

Dougal l'arrête.

 

Dougal : Aye, vous ne devriez pas être là. Mais puisque vous êtes là, il faut en subir les conséquences.

 

Il essaye de l'embrasser de force, Claire le gifle.

 

Dougal : Disparaissez ! Avant que le prix à payer ne soit plus lourd !

 

Dougal voit le sac de Claire, celle-ci l'assomme.

 

Voix de Claire : Il fallait que je me concentre et que j'oublie ce qui venait de se passer avec Dougal. Quinze pas en direction du puits, marcher vers le nord-ouest pour éviter la sentinelle qui en générale faisait face au sud.

 

Claire est dans les écuries.

 

Voix de Claire : Sulfureuse était sur la droite dans la quatrième stalle.

Claire : Oh !

 

Claire trébuche, Jamie sort son couteau.

 

Claire : Nom d'un Franklin, c'est pas dieu...

Jamie : Non Sassenach, ce n'est que moi !

 

Ils se relèvent.

 

Jamie : Vous pensiez aller jusqu'où comme ça, par une nuit sans lune et un cheval que vous ne connaissiez pas et la moitié du clan Mackenzie à vos trousses au petit matin.

Claire : Ils ne vont pas me poursuivre, ils sont tous à la cérémonie et si à l'aube, cinq d'entre eux seraient capables de se tenir debout sans parler de monter à cheval je serais vraiment surprise.

Jamie : Vous filez comme ça par caprice, parce que les hommes sont saoules ?

Claire : Non pas par caprice ! J'ai envie de m'en aller depuis des semaines et je sais exactement combien de sentinelles sont postées autour du château. Et comment trouver mon chemin dans la forêt et la route pour Inverness.

Jamie : C'est un plan très judicieux, Sassenach, ou ça le serait si Colum n'avait pas posté d'autres gardes dans les bois cette nuit. Il ne laisserait pas le château sans surveillance avec tous les combattants du clan à l'intérieur.

Claire : De toute façon je m'en vais !

Jamie : Les meilleurs traqueurs du clan sont ici, ils vous rattraperont. Colum ne vous appellera plus son invitée après ça.

Claire : Ça m'est égal, il faut à tout prix que je m'en aille. Comme vous l'avez-vous même clairement dit je suis qu'une Outlander je suis qu'une Sassenach !

Jamie : Si je vous ai offensé, j'en suis désolé Claire.

Claire : Je sais que dans votre bouche ce n'était pas méchant, cela fait bien longtemps que je projetais de m'échapper et de voir tous mes espoirs être anéantis en deux minutes c'est....

Jamie : Venez ! Je vais vous ramener au château.

Claire : Je ne crois pas que se soit une très bonne idée, tout à l'heure dans le couloir, j'ai rencontré des membres du clan qui étaient saoules.

Jamie : Ils ne vous ont pas touché ?

Claire : Je ne veux pas y retourner. J'ai rencontré Dougal dans le couloir, près de la cuisine et il s'est montré très entreprenant et je l'ai peut-être frappé un peu fort avec une chaise ou quelque chose comme ça, je crois qu'il est inconscient.

Jamie :! Était il saoule ?

Claire : Très saoule.

 

Jamie rigole.

 

Jamie : Alors je doute fort qu'il s'en souvienne et même si c'est le cas je crois pas qu'il soit pressé de faire savoir à tous qu'il s'est fait battre par une femme. Vous l'avez assommé, c'est ça ?

Claire : Je vous avoue que je me suis pas trop attardée pour voir comment il allait.

Jamie : Bien, j'espère que vous lui avez fait un beau bleu qui se rappelle son erreur de jugement. Ouais ça va aller, Sassenach. Venez !

 

Claire : Ce n'est pas par là qu'on rentre au château ? Où allons-nous ?

Jamie : Il y a une ouverture qui conduit à un tunnel, je l'ai découvert étant enfant. Attention ! Il débouche en faite sous la cave.

Claire : Merci de m'avoir raccompagné.

Jamie : Non, Claire, c'est moi qui vous remercie. Pour avoir soigné mes égratignures.

 

Un homme bâillonne Claire avec sa main, ils sont encerclés.

 

Homme 1 : Ma parole, mais, mais oui c'est bien lui, le neveu de Colum. Tu arrives un peu tard pour la prestation de serment, non ? Tu ne voudrais pas louper ton tour devant le maître, tout de même ?

Jamie : Non, il faut que j'aille me changer au cottage avant. Je ne peux quand même pas y aller dans cette tenue.

Homme 1 : Tant fait donc pas, mon garçon, on va te trouver ce qu'il te faut à l'intérieur.

Homme 2 : Je pourrais me garder la fille pour moi ?

Jamie : Lâches-la ! Ça va Claire ?

Claire : Attention !

 

Rupert assomme Jamie.

 

Dans les cuisines.

 

Jamie : Ce n'était pas la peine de frapper si fort ! J'allais vous suivre.

Rupert : Aye. Mais je ne voulais pas que tu estropies la moitié du clan pendant que tu réfléchissais à la question.

Homme 3 : Voilà le reste de tes vêtements.

Jamie : Ouais, bien.

Rupert : En tout cas, ils devraient parfaitement convenir pour le neveu du Laird. Tu auras besoin de ça aussi.

 

Il lui tend une broche.

 

Claire : Luceo non uro. Je brille mais ne brûle point.

Homme 1 : Aye. La devise des Mackenzie.

Claire : Je suis désolée, vous n'étiez pas obligé de me défendre, vous savez ?

Jamie : Ne vous en faites pas pour moi.

Claire : Comment va la tête ?

Jamie : Bien. Ma sœur Jenny dit qu'elle est plus dur qu'un pot de fer. Je ne peux pas porter ça, je ne suis pas un Mackenzie. Vous connaissez ma devise ? La devise de mon clan.

Claire : Non ; je ne sais même pas à quel clan vous appartenez.

Jamie : «  Je suis prêt » Retournez dans la Grande Salle !

 

Claire s'en va.

 

Voix de Claire : « Je suis prêt » mais prêt à quoi et pourquoi ?

 

Dans la Grande Salle, les serments continuent, Claire se rapproche de Murtagh.

 

Claire : Jamie est là. Pourquoi sont -ils tous tendus ?

Murtagh : Chut !

Claire : Qu'est-ce qui se passe ?

Murtagh : Chut !

Claire : Pourquoi ?

 

Il l'emmène à l'écart.

 

Murtagh : Je vais vous le dire. Si Jamie jurait allégeance à son oncle Colum. Il pourrait prétendre lui succéder, il ferait alors partie du clan Mackenzie, vous comprenez ?

Claire : Pourquoi son fils Hamish ne lui succéderait pas, ou s'il est trop jeune, Dougal ?

Murtagh : Il est possible que les Anglais fassent les choses ainsi, mais chez nous le chef du clan est choisit parmi les plus méritants et les parents collatéraux, or Jamie a du sang Mackenzie. Si suffisamment de membres du clan veulent que Jamie soit Laird, c'est ce qui arrivera et ça se serait terrible.

Claire : Mr McTavish ferait je trouve, un très bon Laird.

Murtagh : Son autre oncle Dougal, pourrait sur ce point ne pas être d'accord avec vous. C'est à lui-même qui réserve l'honneur de devenir Laird à la mort de Colum. Si Jamie prêtait serment Dougal ne le laisserait pas respirer l'air des Mackenzie pendant très longtemps.

Jamie : Pourquoi il ne refuse pas de prêter allégeance, alors ?

Murtagh : Pas temps qu'il vit à Leoch, en tant que neveu du Laird et guerrier bien portant, il n'a pas le choix. Si Jamie si refuse devant tout le monde c'est son sang que les domestiques devront frotter aux pieds de Colum.

Claire : Ce qui fait que quoi qu'il décide, il devra mourir ? Pourquoi être resté au château, pourquoi ne pas en être parti, si l'un comme l'autre veulent sa tête sur une pique.

Murtagh : Parce que sa tête a été mise à prix ! Le Capitaine Randall et ses hommes auraient tôt fait de le mettre aux fers. Le seul endroit d’Écosse où il est en sécurité, c'est ici, à Leoch. Ou ça l'était, si Jamie était resté caché jusqu'à la fin du Rassemblement ; Colum et Dougal n'auraient pas cherché à en savoir plus.

Claire : Il n'a quitté les écuries que pour me ramener. Oh ! Non, tout est ma faute.

Murtagh : Aye, c'est vrai.

 

Jamie s'agenouille devant Colum et se relève.


Jamie : Colum Mackenzie je m'adresse à toi en tant que parent et en tant qu'allié, mais je ne te prête pas allégeance. Car mon serment est inféodé au nom que je porte.

 

Tous les hommes de l'assemblée ont leur main sur leur épée.

 

Jamie : Je t'accorde mon obéissance à titre de parent et de Laird et sache que je me sentirais lié par ma parole aussi longtemps que mes pieds fouleront les terres du clan Mackenzie.

 

Colum sourit, il accepte les paroles de Jamie, l'assemblée applaudit. Colum dit quelque chose en gaélique, un groupe de musiciens commence à jouer.

Jamie se rapproche de Murtagh et Claire.

 

Murtagh : Je commence à me faire vieux pour tout ça.

 

Le lendemain à l'extérieur du château, Claire se dirige vers Rupert.

 

Rupert : C'est un temps idéal pour la chasse au sanglier, non ?

Claire : Quel déploiement de force pour une simple chasse au cochon.

Rupert : C'est un sanglier !

Claire : Oh oui, bien sur, une vingtaine d'hommes armés de lances et de mousquets, il faut bien ça pour tuer un cochon poilu.

Rupert : Apparemment vous n'en avez jamais vu ! Allez chercher votre monture ! Il est temps de partir.

 

Le groupe de chasseurs et Claire s'avancent dans la forêt. Un homme est attaqué par un sanglier et tombe de cheval, Rupert dit une parole en gaélique. Claire soigne l'homme, Rupert est à coté d'eux.

 

Claire : C'est bien fait pour vous. Que pensiez-vous qu'elle allait faire cette pauvre bête avec des barbares comme vous à ses trousses ? Vous avez oublié qu'elle peut tuer avec ses défenses. Ramenez-le vite au château et dites à Mrs Fitz de lui donner un bouillon bien chaud et des couvertures, il faudra le recoudre mais je n'ai pas de matériel stérile ici.

Rupert : Il va s'en remettre quand même ?

Claire : Oui, mais en boitant un peu, le cochon marque un point, la prochaine fois vous penserez peut-être à aller pêcher !

 

Un homme hurle au loin.

 

Claire : Allez, emmenez-le vite au château !

Rupert : Attendez ! Attendez-moi !

 

Claire court dans la direction des cris.

 

Rupert : Mais attendez !

 

L'homme hurle de nouveau.

 

Claire : Où êtes-vous ?

 

Claire entend plein de grommellements autour d'elle, elle est affolée, un sanglier s'élance vers elle, Dougal réussit à l'abattre.

 

Dougal : Tant fais pas Geordie, tant fais pas, ça va aller. Je suis là mon vieux, d'accord. Ça va aller.

Geordie : Dougal, c'est grave ?

Dougal : Ça va aller, on va te remettre sur pieds.

Voix de Claire : Il n'y avait pas de jaillissement de sang, l'artère fémorale, n'était donc pas coupée et j'avais des chances d'arrêter l’hémorragie au niveau de la cuisse.

Geordie : Je vais perdre ma jambe ?

Claire : Non. Non, vous n'allez pas la perdre. Mais je savais que cela ne ferait que prolonger son agonie.

 

Claire découvre que Geordie a été éviscéré.

 

Voix de Claire : La blessure de son abdomen était mortelle.

 

Elle fait signe à Dougal qu'elle ne peut rien faire.

 

Dougal : Regarde-moi !

 

Dougal défait le garrot à sa jambe.

 

Dougal : Tiens.

Geordie : C'est mieux là.

Voix de Claire : Une mort plus paisible, sans doute était-ce que Dougal était en train de lui donner. Il allait s'éteindre proprement sous le ciel, le sang de son cœur tachant les mêmes feuilles que celui de la bête qui l'avait tué.

 

Geordie : Dougal, mon vieux.

Dougal : Aye. Je suis là.

Geordie : Il faut que je sache, après qu'on a fait une descente sur les terres du clan McDonald et qu'on leur a volé la vache sous leur nez.

Dougal : Ouais j'ai pas oublié. On a dû rester à Florrach pendant des jours, l'attente a été longue mais on a bien mangé, non ?

Geordie : Aye. Très bien, ça c'est sûr. Je voulais te demande, si t'as couché avec ma sœur Dorie ?

Dougal : Aye. J'ai couché avec elle, mais ta sœur c'était une belle jeune fille.

Geordie : J'en étais sûr, t'as toujours su séduire les filles.

Claire : Vous irez bientôt beaucoup mieux, vous ne souffriez, plus du tout.

Geordie : Ça va mieux déjà. Je sens plus du tout ma jambe, Dougal. Ni mes mains, d'ailleurs. Dougal t'es là, vieux ?

Dougal : Ouais, je suis là. Je suis là. Je te tiens.

Claire : Geordie ? Parlez moi de votre maison.

Geordie : C'est à côté d'un grand vallon, tout près de Loch Fannich.

Claire : Comment est-ce là-bas ? Je suppose que c'est de toute beauté.

Geordie : C'est bien vrai, au printemps...

Claire : Oui.

Geordie : La bruyère est si touffue qu'on peut marcher dessus sans même toucher le sol.

Claire : Ça a l'air merveilleux.

Geordie : Je voudrais y être en ce moment.

Dougal : Tu y seras bientôt, crois-moi.

Geordie : Oui, tu restes avec moi ?

Dougal : Ouais, oui.

 

Dougal dit quelques mots en gaélique.

 

Plus tard le groupe de chasseurs et Claire sont de retour au château. Les hommes sont en train de jouer au Shinty, Dougal se joint à eux.

 

Dougal : C'est moi qui t'ai appris ce jeu, morveux.

Jamie : Tu l'as dit... Murtagh !

 

Claire : C'est pas très honnête comme façon de faire ?

 

Jamie : C'est la deuxième fois que je me laisse surprendre.

Dougal : Rends-toi !

Jamie : Qu'est-ce que tu penserais de moi, si je me rendais ?

Dougal : Le plus grand mal.

 

Murtagh : On triche pas, c'est compris ?

 

Dougal : Bon sang !

Jamie : Tu m'as bien appris.

Dougal : Aye, trop bien.

Jamie : On a gagné.

 

Claire est dans son infirmerie.

 

Voix de Claire : Ma tentative d'évasion avait été déjouée, j'étais maintenant confrontée à une effroyable possibilité, celle d'être condamnée à rester dans ce donjon pour toujours. Je n'étais pas prête à renoncer, mais j'avais besoin de temps pour imaginer un autre plan.

Dougal : Vous avez déjà vu des hommes mourir ? Et de mort violente ?

Claire : Oui et beaucoup même.

Dougal : Vous avez fait du bon travail comme guérisseuse. Mrs Fitz vous ferez poser pour un portrait si ça dépendait d'elle. Je voulais vous remercier personnellement pour ce que vous avez fait pour le pauvre Geordie au cours de la chasse.

Claire : En fait je n'ai rien fait, j'aurais voulu l'aider pourtant.

Dougal : Vous l'avez aidé, vous l'avez mené dans un lieu paisible. Et c'est notre souhait à tous à l'heure de notre mort, donc merci.

Claire : Mais je vous en prie. Bon si vous n'avez rien d'autre à me dire, vous m'excuserez mais j'ai un tas de choses à faire dans mon donjon.

Dougal : En fait c'est pour ça que je suis ici, pour vous sortir de cette pièce froide et humide.

Claire : Qu'est-ce que vous voulez dire ?

Dougal : Vous allez, voyager.

Claire : Voyager ?

Dougal : Je pars demain matin et je vous emmène avec moi.

Claire : Et où je vous prie ?

Dougal : Sur les terres du clan Mackenzie collecter des loyers. Colum ne voyage pas alors, je me charge d'aller voir les foyers métayers qui ne peuvent se rendre au Grand Rassemblement. Et de régler différents problèmes ici et là.

Claire : Mais pourquoi moi ?

Dougal : Je crois qu'il serait sage que nous ayons avec nous, une guérisseuse qui sache travailler sous tension. Et ce n'est pas ce qui manque sur les routes. Et bien voilà une bonne chose de faite. Mrs Firz a préparé à dîner, tachais de ne pas vous attirer ses foudres en étant en retard. Nous partirons à l'aube.

 

Le lendemain à l'aube.

 

Voix de Claire : Tandis que les murs du château devenaient comme dans un mauvais rêve de plus en plus flou. Je respirais à plein poumon pour la première fois depuis des semaines, je ne savais pas du tout où me conduirais ce voyage, ni quelles opportunités allaient se présenter à moi. Tout ce que je pouvais espérer c'est qu'il me rapprocherait des menhirs dressaient de Craigh Na Dun. Si c'était le cas j'étais déterminée à les atteindre en sachant cette fois qu'il ne fallait pas que j'échoue.

 

Écrit par Loveseries

 

 

 

Kikavu ?

Au total, 92 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Fsuther 
25.04.2020 vers 11h

bibifanser 
16.04.2020 vers 10h

Syom02 
13.01.2020 vers 19h

djnoe 
13.01.2020 vers 19h

bloom74 
13.11.2019 vers 07h

gohanvidel 
17.10.2019 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

[Jeu] Suite à l'écossaise
Aujourd'hui à 13:50

[Jeu] Photo du Mois
Aujourd'hui à 13:32

Saison 5
27.05.2020

Saison 4
18.05.2020

Saison 4
18.05.2020

Never My Love
14.05.2020

Journeycake
14.05.2020

Spoilers S6
14.05.2020

Fiche technique
14.05.2020

Dernières audiences
Logo de la chaîne Starz

510 : La miséricorde m'accompagnera (inédit)
Dimanche 26 avril à 20:00
0.85m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

509 : Monstres ou héros (inédit)
Dimanche 19 avril à 20:00
0.84m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

508 : Les derniers mots célèbres (inédit)
Dimanche 12 avril à 20:00
0.78m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

507 : La Ballade de Roger Mac (inédit)
Dimanche 29 mars à 20:00
0.81m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

506 : Je brille, mais ne brûle pas (inédit)
Dimanche 22 mars à 20:00
0.82m / 0.1% (18-49)

Logo de la chaîne Starz

505 : Adoration Perpétuelle (inédit)
Dimanche 15 mars à 20:00
0.73m / 0.1% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Quelques informations sur la saison 6 !

Quelques informations sur la saison 6 !
Si nous savions depuis longtemps qu'une saison 6 avait été commandée pour la série, nous n'avions...

Diffusion US - 5.12

Diffusion US - 5.12
Starz continuait, ce dimanche 10 mai la diffusion de la saison 5 inédite ! A 20h était proposé...

Le quartier recrute !

Le quartier recrute !
Vous avez sûrement du le voir, le quartier à été repris. Afin de renforcer ses rangs, il est à la...

512 - Photos Promotionnelles

512 - Photos Promotionnelles
Dimanche 10 mai, Starz diffusera un nouvel épisode de la saison 5 ! La chaîne câblée vient de...

Nouveau Sondage!

Nouveau Sondage!
Le quartier vous propose un tout nouveau sondage. Le sondage vous demande: "On vous propose de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Steed91, Aujourd'hui à 07:51

Venez nombreux, pas besoin de connaître la série

ophjus, Aujourd'hui à 11:36

Dernière heures pour l'animation du quartier Pretty Little Liars ^^ !

lolhawaii, Aujourd'hui à 13:16

Nouveau sondage sur MacGyver : Des Awards arrivent sur le quartier dès le 19 juin, allez-vous y participer ?

lolhawaii, Aujourd'hui à 13:17

Venez faire un tour sur le quartier, avec EBishop, on vous attend ^^

mnoandco, Aujourd'hui à 17:21

Une bannière pour le quartier New Amsterdam est toujours en vote côté préférences. N'hésitez pas à donner votre avis . Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site